Le palmarès de Joël Mauchamp

[Joël Mauchamp]
Joël Mauchamp

Joël Mauchamp est né le 18 Juin 1959 à Serley (Saône et Loire). Il débuta en compétition au guidon d'une moto en circuit en 1975. Puis ce fût le karting en 1975 et 1976 avant de faire de la course automobile. D'abord du rallye en 1977 sur Renault 12 Gordini.
[La Renault 12 Gordini des débuts]
La Renault 12 Gordini des débuts


En 1978, ce fût une berlinette Alpine 110 1600 cm3 avec Patricia Gaudillère en coéquipière.
[La berlinette Alpine A110 au rallye du Brionnais]
La berlinette Alpine A110 au rallye du Brionnais


Ensuite, Joël fît de la course de côte pendant 10 années de 1977 à 1987 sur Renault 12 Gordini, berlinette Alpine 110 1600 cm3 et Rallye II à compresseur. Pendant ces années, il remporta de nombreuses victoires de classe.
[La berlinette Alpine A110 à la course de côte d'Urcy]
La berlinette Alpine A110 à la course de côte d'Urcy

[La Simca Rallye II à la course de côte du Mont-Dore]

La Simca Rallye II à la course de côte du Mont-Dore


Joël Mauchamp a aussi couru en super tourisme sur circuit en 1979 et il est diplomé de l'école de pilotage Renault-Elf-Winfield en 1981.
Joël Mauchamp a acheté sa Jidé en 1985 en région parisienne. Il y installa un moteur Renault 1596 cm3 en position centrale. Les pièces moteur de compétition sont d'origine Ferry (pistons forgés, vilebrequin, bielles et volant-moteur) et sont allégées. Les soupapes sont refroidies au sodium. L'échappement est de type Formule Renault modifié. Les supports moteur et B.V. sont en alu. L'embrayage bi-disques est de marque B&B. La boîte de vitesses (base R5 Alpine coupe) est à rapports rapprochés avec un autobloquant à 75%. La tringlerie de commande est sur rotules. Le train avant est d'origine Alpine A110 avec des combinés ressorts-amortisseurs et ressorts filetés réglables. Le train arrière est monté avec des triangles de suspension avant de R12 Gordini fixés à l'envers sur le berceau. Les moyeux de roues arrières de fabrication « maison » sont en alu. Les freins avant et arrière sont les mêmes et d'origine Alpine A110.
[Quelques photos de la voiture à son achat]


Cette voiture était au poids mini autorisé grâce à des lests en plomb sur les planchers. Les bas de caisse faisaient marche-pieds avec les ailes arrière très larges. L'équipement pneumatique de marque Avon était réservé à l'origine aux monoplaces.
La tenue de route compensait le manque de cylindrée et de puissance (172 chevaux au banc-moteur pour 1600 cm3). L'aileron « Countach », dénommé ainsi car il en reprend la forme, fût monté dès la 2ème course et son efficacité était évidente. Tout le palmarès de cette page ne concerne que cette voiture.
[Une autre photo de la voiture à son achat]
[Sur ces photos, se trouvent des auto-collants "le mont-dore" et "turckheim 3 épis" mais Joël n'a aucune idée sur le passé "course" de cette voiture]

[info perso : cette voiture a dû appartenir soit à Philippe Dubuc, soit à Pascal Roger qui ont, tous deux participé au mont-dore et à turckheim en 84]

Palmarès 1985

REMARQUE : Les protos comme la Jidé sont regroupés avec les voitures caduques dans le groupe «S».

Les 11 résultats importants :

1 - A la 24ème édition de la course de côte nationale du Beaujolais (Rhône) [Championnat de France de la Montagne de 2ème division] les 8 et 9 Juin, Joël Mauchamp termine 14ème du groupe «S».
[Beaujolais]
Beaujolais

2 - Joël Mauchamp participe à la 19ème édition de la course de côte régionale d' Autun (Saône et Loire) courue le 26 Juin, résultat inconnu !!! (numéro de course 76).
[Autun]
Autun

3 - Joël Mauchamp participe au slalom nocturne d'Audincourt (Doubs) couru le 29 Juin, résultat inconnu !!! (numéro de course 35).
[Audincourt]
Audincourt

4 - Pendant la course de côte régionale de Donzy-le-Pertuis (Saône et Loire) qui se déroula le 7 Juillet, Joël Mauchamp termine 7ème du groupe «S» et 2ème de la classe 3.

5 - A la 13ème édition de la course de côte régionale du Col-des-Vaux (Saône et Loire) qui se déroula le 14 Juillet, Joël Mauchamp termine 19ème au scractch, 2ème du groupe «S» et 1er de la classe 3.

6 - A la 9ème édition de la course de côte régionale d' Uxeau (Saône et Loire) courue le 4 Août, Joël Mauchamp termine 9ème au scratch, 3ème du groupe «S» et 1er de la classe 3.

7 - A la 25ème édition de la course de côte nationale du Mont-Dore-Chambon-sur-Lac (Puy de Dôme) [9ème manche du Championnat de France de la Montagne] qui se déroula les 9, 10 et 11 Août, Joël Mauchamp termine 11ème du groupe «S» et 2ème de la classe 3 (numéro de course 344).
[Mont-Dore-Chambon-sur-Lac]
Mont-Dore-Chambon-sur-Lac
Mont-Dore-Chambon-sur-Lac
Mont-Dore-Chambon-sur-Lac

8 - A la 12ème édition de la course de côte régionale de Tonnerre (Yonne) courue le 18 Août, Joël Mauchamp termine 3ème du groupe «S».

9 - A la 16ème édition de la course de côte nationale du Gué-Chervais (Allier) qui se déroula les 31 Août et 1er Septembre, Joël Mauchamp termine 2ème du groupe «S» et 2ème de la classe 3 (numéro de course 74).
[Joël Mauchamp]
Joël Mauchamp
[Cette photo a été récupérée sur le forum
www.forum-auto.com avec l'autorisation de l'auteur que je remercie !]

10 - Au cours de la course de côte régionale de Charcubles (Saône et Loire) courue le 15 Septembre, Joël Mauchamp termine 19ème au scratch et 2ème de la classe 3.

11 - A la finale du Trophée Fédéral des Circuits à Magny-Cours (Nièvre) courue les 9 et 10 Novembre, Joël Mauchamp termine 1er de la classe 3.

Remarque :
Grâce à ses résultats, Joël Mauchamp termine 2ème du challenge interne des courses de côtes de l' A.S.A. 71-Le Creusot et 1er de l'écurie Val de Saône.
Retour à la page compétition de la Jidé pour l'année [1985]


Palmarès 1986




REMARQUE :
Encore une nouvelle classification des voitures ! Fini les groupes «N», «A», «B», «C» et «S» ! Maintenant c'est «Production», «Tourisme», «Sport» et «Sport-Prototype» mais ..... les protos comme la Jidé sont toujours regroupés avec les voitures caduques dans un groupe qui s'appelle maintenant «Spéciales Rallye» même si l'essentiel de ces voitures courent surtout en course de côtes.

Les 9 résultats importants :

1 - Pendant la 21ème édition de la course de côte régionale d' Autun (Saône et Loire) courue le 8 Juin, Joël Mauchamp participe, mais résultat inconnu.

2 - Pendant la course de côte régionale de Donzy-le-Pertuis (Saône et Loire) le 13 Juillet, Joël Mauchamp termine 16ème au scratch et 1er du groupe «Spéciales Rallye» (numéro de course 74).
[Donzy-le-Pertuis]
Donzy-le-Pertuis

3 - A la course de côte régionale de Clouneaux (Saône et Loire) courue le 14 Juillet, Joël Mauchamp termine 5ème du groupe «Spéciales Rallye» et 2ème de la classe 3.

4 - A la 14ème édition de la course de côte régionale du Col-des-Vaux (Saône et Loire) courue le 20 Juillet, Joël Mauchamp termine 10ème scratch, 2ème du groupe «Spéciales Rallye» et 1er de la classe 3.
[Col-des-Vaux]
Col-des-Vaux
Col-des-Vaux

5 - Au cours de la 10ème édition de la course de côte régionale d' Uxeau (Saône et Loire) courue le 27 Juillet, Joël Mauchamp termine 13ème au scratch, 3ème du groupe «Spéciales Rallye» et 2ème de la classe 3.

6 - A la 26ème édition de la course de côte nationale du Mont-Dore-Chambon-sur-Lac (Puy de Dôme) [9ème manche du Championnat de France de la Montagne] qui se déroula les 8, 9 et 10 Août, Joël Mauchamp termine 32ème du groupe «Spéciales Rallye» et 1er de la classe 3 (numéro de course 336).
[Mont-Dore-Chambon-sur-Lac]
Mont-Dore-Chambon-sur-Lac
Mont-Dore-Chambon-sur-Lac

7 - Au cours de la course de côte régionale de Charcubles (Saône et Loire) courue le 24 Août, Joël Mauchamp termine 17ème au scratch, 8ème du groupe «Spéciales Rallye» et 4ème de la classe 3.

8 - A la 17ème édition de la course de côte nationale du Gué-Chervais (Allier) [10ème manche du Championnat de France de la Montagne de 2ème Division] qui se déroula les 30 et 31 Août, Joël Mauchamp termine 2ème du groupe «Spéciales Rallye» et 2ème de la classe 3 (numéro de course 74).
[Gué-Chervais]
Gué-Chervais

9 - A la 9ème édition de la course de côte nationale de Luzinay (Isère) qui se déroula les 20 et 21 Septembre, Joël Mauchamp termine 7ème du groupe «Spéciales Rallye».

Remarque :
Grâce à ses résultats, Joël Mauchamp termine 2ème du challenge interne des courses de côtes de l' A.S.A. 71-Le Creusot.
Retour à la page compétition de la Jidé pour l'année [1986]


Qu'est devenue cette voiture ?

Dans un premier temps, en 1987, elle fût vendue à Daniel Boursaut qui la repeinte aux couleurs de « La Poste».
[La nouvelle livrée aux couleurs de « La Poste »]
La nouvelle livrée aux couleurs de « La Poste »
La nouvelle livrée aux couleurs de « La Poste »
La nouvelle livrée aux couleurs de « La Poste »

Après plusieurs propriétaires (dont William Pasini), et changements de couleurs, cette voiture a appartenu à Pierre-Alain Dupuy-Urisari depuis 1999 et est maintenant de cette jolie robe grise.

[La nouvelle robe de la Jidé]
La nouvelle robe de la Jidé


Qu'est devenu le pilote ?

En 1987, il continua à courir avec une R5 Turbo « Tour de Corse » en course de côte.
[La Renault 5 Turbo]
La Renault 5 Turbo
<

Puis Joël Mauchamp fît ensuite du jet-ski à partir de 1987 avant de se consacrer à la F3000 en bâteaux en 1989 et 1990.
[Le bâteau de Formule 3000]
Le bâteau de Formule 3000


RETOUR à la page des Palmarès de pilotes
RETOUR à la page de la Jidé

RETOUR à la page Compétition de la Jidé

RETOUR au Menu Principal